Partenaires

Orientation stratégique et Partenariats

 

Répondre aux besoins et attentes des milieux professionnels est une des priorités de la formation de l’Université des Antilles. Une attention toute particulière a été portée lors du choix puis de l’élaboration de l’offre de formation. Une étude de marché ex ante a été réalisée par un cabinet de stratégie KATALYSE. Elle avait pour objectif de vérifier la pertinence de la formation et de cartographier les entreprises susceptibles de recruter des ingénieurs sur le périmètre des trois DFA (Départements Français d’Amérique : Guadeloupe, Martinique, Guyane). Un marché de 460 établissements dans un premier temps sur 98 000 établissements des DFA, sont intéressés par une formation d’ingénieur permettant ainsi :

 

  • De répondre aux besoins en encadrement des entreprises locales ;
  • De créer un vivier local d’ingénieurs ;
  • D’offrir une formation structurante sur place sur des thématiques liées aux spécificités locales ;
  • De positionner les DFA en tête de pont dans l’espace Caraïbes.

 

De ce fait, le développement durable, une spécialisation forte dans l’ingénierie des systèmes énergétiques, les procédés pour l’environnement et les matériaux forment le socle commun des formations des élèves ingénieurs. De plus, afin de participer à la dynamisation du tissu économique de la zone Caraïbe, leur formation est orientée vers la création d’entreprises innovantes autour de problématiques spécifiques à un environnement tropical soumis aux risques sismiques et cycloniques. Ils sont formés à l’analyse de solutions technologiques dans un contexte d’une économie insulaire dans le cadre d’une gestion durable des ressources où sont pris en compte le cycle de vie des produits et l’impact des procédés de production sur l’environnement.

 

A ce jour, les partenaires dans le monde économiques sont : AER, Ademe, Albioma Caraïbes, AME, AMPI, Biométal, Blandin, Bologne, BRGM, Capès, Caraïbes Industrie, CCI des îles de Guadeloupe, CCI Martinique, EcoDEC, ECTP, EDF, FRBT PG, Gardel, GBH, Global Caribbean Fiber, Groupe Loret, ICM, MPI, Sara, Sunzil, Symeg, Synergïle, Syvade.

 

L’ancrage avec les entreprises se traduit également par la participation au conseil de perfectionnement d’un certain nombre d’entreprises pour évaluer la pertinence des changements dans le programmes et cursus : ADEM, AME, AMPI, CCI des îles de Guadeloupe, CCI Martinique, EDF Guadeloupe, GBH, SYMEG, SYVADE.

 

Les formations d’ingénieurs s’appuient surtout sur l’engagement fort de la Région Guadeloupe auprès de l’Université des Antilles pour l’ouverture d’une école d’ingénieur.

 

L’ancrage national est favorisé par le réseau de l’Institut National Polytechnique de Toulouse (INPT) et du pôle Capénergies. Un partenariat fort avec l’INPT qui se traduit par l’accueil d’étudiants à l’INPT, l’intervention d’enseignants de l’INPT, la réalisation de stages.

 

L’ambition des formations est également de développer les liens entre nos territoires et la région Caraïbes-Amériques. Dans un premier temps, nous avons privilégiés la mise en place de collaborations vers cette zone. Les partenariats en cours d’élaboration avec les universités de la zone Amériques/Caraïbe, qui partagent des problématiques communes ; L’universitad Autonoma De Yucatan (Mexique), Universitad Del caribe (Mexique), Université d’Etat d’Haïti, Université de Quisqueya, University of the West Indies (Jamaïque, Trinidad, Barbade).