Stage 2020

Sujet  : « Caractérisation de filet anti-moustique par vieillissement naturel (Projet MALIN II) »

(pourvu!!) // Manuela MONZA – Elève ingénieur de 3ème année des formations ingénieurs de L’Université des Antilles. Durée : 6 mois.

Ce stage s’intègre dans le projet PO-Feder Malin II et  fait suite aux travaux menés dans le cadre d’un projet PO-Feder Malin I.  Il s’inscrit dans l’axe  » Elaboration de méthodes de lutte alternatives et durables contre ces maladies ».  Il s’agit ici de trouver des matériaux durables qui servent d’écran anti-moustiques aux réservoir d’eau utiliser dans nos territoires. Dans la phase MALIN I, des matériaux ont été sélectionnés à partir de vieillissement en enceinte accélérée. La cinétique de dégradation de ces matériaux ainsi vieillis a été étudié par spectroscopie Infra Rouge (degrés d’oxydation) et test de traction (tenue mécanique).  Il s’agit ici pour le stagiaire d’effectuer des travaux identiques sur des matériaux  vieillis en milieu naturel et d’effectuer alors une corrélation entre ces deux méthodes de vieillissement.
Encadrant : Pr. Laurence Romana

Sujet  : « Analyse de mélanges à base d’huile végétale en spectroscopie Infrarouge pour une application en lubrification »

(pourvu!!) // Elodie Longfort – Master de chimie 1ère année . Durée : 1 mois.

Les huiles végétales ont des propriétés extrêmement bénéfiques dans le domaine de la lubrification. Leur impact dans le domaine écologique est un atout majeur. De nombreuses études ont mit en évidence leur efficacité comme biocarburant en tant qu’une huile de base ou sous forme d’additifs. Depuis maintenant deux ans au sein du laboratoire GTSI (Groupe des Technologie des Surfaces et Interfaces) au département de physique de l’Université des Antilles, nous travaillons sur un projet de recherche qui a pour but de valoriser la biomasse locale dans le domaine de la lubrification (tribologie). Afin de comprendre le mécanisme de réduction du frottement, nous allons étudier la composition des mélanges en spectroscopie infra-rouge. Ces résultats seront corrélés avec ceux obtenus en analyse thermogravimétrique. Pour ce stage, nous allons nous focaliser sur les propriétés des huiles végétales. Les huiles utilisées pour cette étude ont été fournies par l’entreprise Phytobokaz. Des premiers résultats obtenus pour ce projet ont montré une influence notable de la présence de ces huiles en tant qu’additif dans différents mélanges.
Encadrant : Dr Nadiège NOMEDE-MARTYR


Stage 2018

Trois stages entrant dans le cadre du projet BioTrib sont prévus cette année. Le projet BioTrib, porté par le GTSI associe 3 laboratoires de l’UA et 3 entreprises, a pour objectif l’utilisation de produits végétaux locaux en lubrification.

Sujet 1 : « Etude des propriétés tribologiques d’huiles végétales et de mélanges huiles végétales/huiles minérales/additifs réducteurs de frottement »

pourvu!! // Etudiant en 2ème année du DUT Génie Chimique – Génie des Procédés de l’IUT de Toulouse. Durée : 3 mois.

Un lubrifiant usuel est constitué d’une huile de base à laquelle sont ajoutés un certain nombre d’additifs apportant chacun une propriété particulière au lubrifiant. Le marché des lubrifiants est largement dominé par les huiles minérales grâce à leurs propriétés lubrifiantes reconnues, leur stabilité et surtout un prix compétitif. Cependant, les huiles végétales présentent des propriétés réductrices de frottement intéressantes, alliées à un taux de dégradation élevé, limitant ainsi l’impact environnemental du lubrifiant. Une précédente étude a montré les bonnes propriétés tribologiques d’huiles végétales issues de produits végétaux locaux. L’étudiant étudiera au cours du stage la stabilité de ces huiles avec la température. Il étudiera également les mélanges huile minérale/huile végétale/additifs réducteurs de frottement afin de définir la composition d’un lubrifiant.
Encadrant : Dr Nadiège NOMEDE-MARTYR ; Pr Philippe THOMAS

Sujet 2 : « Etude d’une technique de synthèse de nanoparticules de carbone ».

(pourvu!!). // Etudiant en 2ème année du DUT Génie Chimique – Génie des Procédés de l’IUT de Toulouse. Durée : 3 mois.

Dans le cadre de la recherche de nouveaux additifs réducteurs de frottement pour lubrifiants liquides, l’étudiant aura la charge de l’étude d’une technique de synthèse de nanoparticules carbonées à partir de solutions (glycolique, alcoolique). A l’aide d’un nébuliseur, le liquide est transformé en gouttelettes de taille micrométriques qui sont amenées via un gaz porteur (argon) dans un four chauffé à 1000°C. Les gouttelettes sont alors carbonisées. Les nanoparticules synthétisées seront caractérisées par microscopie électronique à balayage (MEB) et en transmission (MET), spectrométrie Raman et diffraction des rayons X.
Encadrant : Dr. Thierry CESAIRE.

Sujet 3 : « Propriétés nanomécaniques d’additifs carbonés issus de la biomasse et des tribofilms associés »

(pourvu!!) Elève ingénieur de 3ème année des formations ingénieurs de L’Université des Antilles. Durée : 6 mois.

L’étude au laboratoire d’additifs carbonés issus de la biomasse a mis en évidence leurs bonnes propriétés réductrices de frottement. Afin de comprendre les mécanismes à l’origine de ces performances, les propriétés tribologiques et mécaniques des phases carbonées seront étudiées à l’échelle nanométrique par microscopie à force atomique et nano-indentation Les travaux menés récemment ont montré que les propriétés nanotribologiques des tribofilms réalisés à partir de poudre de matériaux lamellaires dépendent de la nanostructuration de la surface. Il s’agira de poursuivre ces travaux sur les tribofilms réalisés à partir des phases carbonées issues de la biomasse en mesurant les propriétés mécaniques (dureté, module d’Young) de l’extrême surface des tribofilms.
Encadrant: Philippe BILAS


2017-stage de master

Sujet: Caractérisation du polypropylène vieilli en enceinte accéléré. (pourvu!!)

Il s’agit de mettre aux points les méthodes de caractérisations physico-chimique  et mécanique du polymères et de suivre leur évolution au cours du vieillissement. L’objectif final étant d’élaborer des modèles cinétiques du vieillissement.

Encadrant: Pr Laurence Romana

2017-stages IUT

Les sujets de stage s’inscrivent dans les travaux menés au laboratoire sur les nouvelles stratégies de lubrification utilisant des particules colloïdales en dispersion dans l’huile de base.

Sujet 1 : Etude des propriétés tribologiques de charbons actifs synthétisés à partir de la biomasse. (pourvu!!)

Dans le cadre de la recherche de nouveaux additifs réducteurs de frottement pour lubrifiants liquides, l’étudiant déterminera les propriétés tribologiques de charbons actifs synthétisés à partie de produits végétaux locaux. Après sélection des meilleurs additifs, l’étudiant testera également les mélanges additifs/huile afin de déterminer la composition optimale du lubrifiant. Les charbons actifs et tribofilms correspondants seront caractérisés par microscopie électronique à balayage (MEB), diffraction des rayons X, microscopie à force atomique et nanoindentation.

Les frais de déplacement seront pris en charge par le laboratoire.
Encadrant : Pr. Philippe THOMAS.

Sujet 2 : Etude des propriétés tribologiques d’huiles végétales. (pourvu!!)

Le marché des lubrifiants est largement dominé par les huiles minérales grâce à leurs propriétés lubrifiantes reconnues, leur stabilité et surtout un prix compétitif. Cependant, les huiles végétales présentent des propriétés réductrices de frottement intéressantes, alliées à un taux de dégradation élevé, limitant ainsi l’impact environnemental du lubrifiant.
L’étudiant déterminera au cours du stage les propriétés tribologiques d’huiles végétales issues de produits locaux. Il étudiera également les mélanges huile minérale/huile végétale afin d’optimiser la composition du lubrifiant. L’étudiant caractérisera les tribofilms formés par microscopie électronique à balayage (MEB), microscopie à force atomique et nanoindentation.

Les frais de déplacement seront pris en charge par le laboratoire.
Encadrant : Dr Nadiège NOMEDE-MARTYR.

Sujet 3 : Etude d’une technique de synthèse de nanoparticules de carbone. (pourvu!!)

Dans le cadre de la recherche de nouveaux additifs réducteurs de frottement pour lubrifiants liquides, l’étudiant aura la charge de l’étude d’une technique de synthèse de nanoparticules carbonées à partir de solutions (glycolique, alcoolique). A l’aide d’un nébuliseur, le liquide est transformé en gouttelettes de taille micrométriques qui sont amenées via un gaz porteur (argon) dans un four chauffé à 1600°C. Les gouttelettes sont alors carbonisées. L’étudiant caractérisera les nanoparticules synthétisées par microscopie électronique à balayage (MEB) et diffraction des rayons X.

Les frais de déplacement seront pris en charge par le laboratoire.
Encadrant : Dr. Thierry CESAIRE.